Jardinage : quelle terre pour quelle plante ?

bien choisir la terre à utiliser

Pour que votre projet de jardin soit fructueux, vous devez bien choisir la terre à utiliser. Elle est constituée de quatre éléments physiques naturels (calcaire, argile, humus et sable), indispensables pour la poussée des plantes. Leur quantité varie en fonction du type de sol dans votre région d’habitation. C’est en fonction du type de terre que vous choisissez les végétaux à planter. Voici un guide pour un jardinage florissant.

La terre de jardin calcaire

Sol calcaire

A lire aussi : Les astuces pratiques pour l'entretien de votre jardin

Le taux moyen de calcaire dans une terre franche est de 10 %. Cependant, si votre terre est riche en calcaire, vous pouvez l’améliorer en ajoutant du sable, du compost ou du fumier en quantité raisonnable. Pour lui donner plus d’acidité, ajoutez un peu de tourbe blanche. Lors de vos entretiens de jardin, veillez à enlever les cailloux. Vous reconnaissez ce type de terre par sa couleur claire et par l’abondance des cailloux. Elle est très compacte, ce qui la rend difficile à travailler. Vos outils peuvent se casser.

Si vous souhaitez planter des arbustes, optez pour la lavande, le seringa, le lilas, la spirée, le buis ou le grossier à fleurs sur une terre riche en calcaire. Pour créer un jardin potager, optez pour les plantes de la famille des crucifères et le chou. Vous avez un large choix quant aux plantes vivaces, car il y a la rose trémière, l’ancolie, l’anémone, l’iris, l’aconit, le thym, la véronique et le géranium.

Dans le meme genre : Combien coûte une serre de jardin ? Éléments de calcul et facteurs à prendre en compte

La terre argileuse

La terre argileuse

Son taux moyen est de 20 %. Lorsque la terre dans votre jardin est coulante, lourde avec un aspect mouillé, vous pouvez en conclure qu’il s’agit d’une terre argileuse. La terre se colle à vos outils lorsque vous la travaillez. Les graminées et les pissenlits aiment ce type de terre. Elle a l’avantage de conserver l’humidité et les engrais. Pour que ce type de terre soit fertile, ajoutez du sable et du fumier ou du compost.

En ce qui concerne les végétations, vous pouvez planter des chênes, du cytise, du charme, des arbres de Judée, du peuplier, ou du marronnier dans votre jardin. Optez aussi pour le buis, le deutzia, le buddleia, le rosier et le troène. Les plantes grimpantes apprécient également la terre argileuse. C’est le cas du chèvrefeuille, du jasmin, du rosier grimpant, des anémones, de l’aster, de l’astibe, de la clématite et de la fougère.

La terre humifère

La terre humifère

Sa couleur noire est la conséquence de la décomposition des végétaux. Non seulement elle retient très bien l’eau, mais elle est aussi légère et facile à travailler. C’est une bonne terre de jardin. Ainsi, vous pouvez planter le peuplier, le saule, le cytise, le bouleau, l’aulne ou le magnolia sur ce type de terre. Pour les arbustes, vous avez le choix entre l’andromède arbousier, l’azalée, le sédum, la spirée et le seringa. Les plantes vivaces et grimpantes poussent très bien sur une terre humifère.

Vous pourriez aussi aimer...