Combien coûte une serre de jardin ? Éléments de calcul et facteurs à prendre en compte

Prix d'une serre à jardin

Si vous êtes à la recherche d’un investissement qui permettra de conserver votre jardin et de le rendre toujours plus beau, une serre de jardin est sans aucun doute l’option la plus intéressante. Voici un aperçu des éléments à prendre en compte pour effectuer un calcul précis de la valeur d’une serre de jardin car on trouve à tous les prix  des serres de jardin !

Les éléments à prendre en compte lors du calcul de la valeur d’une serre de jardin

Si vous souhaitez installer une serre de jardin, il est important de prendre en compte certains éléments importants avant tout calcul. Parmi eux, on retrouve le type de serres à jardin, le type d’arbre à couvrir, la surface requise et l’épaisseur du revêtement. En outre, les facteurs climatiques et les besoins en eau sont pris en considération. Dans cet article, nous vous donnons quelques indications sur les éléments à prendre en compte pour calculer la valeur d’une serre de jardin.

Dans le meme genre : Les astuces pratiques pour l'entretien de votre jardin

Éléments de calcul

Pour déterminer la valeur d’une serre de jardin, il est essentiel de savoir ce que cela va coûter et comment construire votre futur abri. Parmi les éléments à prendre en compte selon le type d’arbre à couvrir :

  • Pour un arbre à fruits ou légumes, on retrouve généralement une surface comprise entre 1 000 et 2 000 pieds carrés ;
  • Pour un arbre ornemental ou fruitier dont la hauteur est comprise entre 5 et 10 mètres, la surface requise sera de 2 000 à 4 000 pieds carrés.
  • Pour un arbre à fleurs ou à touffes, la surface requise sera généralement plus réduite puisqu’elle ne devrait pas dépasser les 300 pieds carrés.

Quant aux éléments qui influencent le calcul de la valeur d’une serre de jardin, ils incluent notamment l’épaisseur du revêtement, la température ambiante et les besoins en eau. En effet, selon votre type d’arbre et de revêtement, une serre de jardin pourra contenir une surface plus ou moins grande. Par ailleurs, une serre très chaude favorisera les racines des arbres qui prolifèrent beaucoup et créeront ainsi des déchets importants. Une fois ces informations prises en considération, il est possible de calculer la valeur d’une serre de jardin en tenant compte de son emplacement, de son type d’arbre et du revêtement choisi.

A lire également : Comment arroser, tailler, désherber et fertiliser vos plantes selon leurs besoins ?

Comment mesurer la superficie d’une serre de jardin ?

Elles est fonction du type de serres à jardin choisi, il est important de déterminer le nombre de plants à cultiver, la hauteur et la largeur du mur d’enceinte, ainsi que les dimensions du champ. Pour les plaques en béton armé, une estimation minimum est de 70 cm de large et 120 cm de haut pour un espace inférieur à 1 mètre carré. Les dimensions maximales pour une plaque en béton armé sont données comme 169 cm de large et 279 cm de haut. Pour une serre couverte, il faut multiplier par 2 les dimensions minimales données ci-dessus.

Pour estimer l’espace disponible sur une parcelle, on peut utiliser divers systèmes : la surface totale des fruits après récolte (surface annuelle), le diamètre des pousses (distance entre les pointes), la taille unique d’un fruit après cueillette (au moins un tiers du diamètre). Le calcul est simple : si on souhaite cultiver 12 000 fruits par an sur une surface totale égale à 1000 m², il suffit d’additionner chaque valeur aux références données ci-dessus.

Quel type de matériel pour une serre de jardin ?

Combien coûte une serre de jardin ?
Étant donné les différents types de matériel et éléments à fournir, le prix d’une serre de jardin peut varier considérablement car les serres à jardin tunnel ou avec panneaux photovoltaïque ne sont pas du tout au même prix . Voici quelques éléments à prendre en compte pour estimer le coût :

  • La taille du terrain sur lequel se trouve la serre
  • Les dimensions et qualités du matériel à installer, y compris les fenêtres, les portes, etc.
  • Les travaux de terraforming ou de construction nécessaires (terrassement, fondation…)
  • Le type de climat qui est réalisable à proximité (température extérieure et humidity)
  • La capacité des capteurs installés (gaz, eau…).-
  • Les frais de terrain et les charges éventuelles (aménagement, installation…)

Vous pourriez aussi aimer...